mon blog

10 choses à faire à Bologne

vue de Bologne_

 

J’ai mis un peu de temps pour rédiger ceci (vous allez comprendre pourquoi ^^)

Je vous ai parlé récemment de notre petit voyage en Italie avec le train Thello.

Nous sommes arrivés en plein coeur de Venise mais ce n’était pas là notre destination finale, nous n’y étions que de passage.

 

Nous avons repris le train (après avoir passé la journée là bas) pour gagner Bologne, ville où habite mon frère.

C’est une très jolie ville qui mérite qu’on s’y arrête :)

Si, comme moi, vous aimez préparer un minimum votre voyage (pour éviter de rater des choses), voici 10 choses à faire à Bologne… Mais, nous sommes d’accord, il y en a encore beaucoup d’autres !

 

1) Trouver les sept secrets de Bologne

Avec les enfants nous aimons beaucoup les jeux de piste : Aller de ruelle en ruelle et, avec l’aide d’indices, découvrir des lieux historiques et par là même les petites histoires liées à ces lieux (c’est quelque chose qui est de plus en plus organisé dans les villes, renseignez-vous dans les offices de tourisme, je n’habite pas une grande ville et pourtant c’est quelque chose que nous avons pu faire).

Ici il s’agit surtout de découvrir des lieux historiques insolites, qu’on ne trouve pas ailleurs.

 

– La fenêtre secrète

Via Piella, vous trouverez dans le mur une petite ouverture, cachée par un volet de la même couleur que le mur. En poussant ce volet, vous découvrirez ce que l’on appelle la Petite Venise, l’un des canaux qui passe dans et sous la ville.

Vous ne tarderez pas à la trouver, généralement les gens font la queue pour prendre des photos ! ;-)

7 secrets de Bologne fenêtre secrète

 

– Le vase brisé

Direction le centre, vers les tours jumelles de Bologne qui ont été construites entre 1109 et 1119. Elles sont toutes les deux penchées, l’une particulièrement, suite à un affaissement de terrain. (j’en parle un peu plus loin)

L’un des secrets, un vase brisé, est censé se trouver en haut de la tour Asinelli qui mesure plus de 97 m.

Bon. Pas de vase brisé mais par contre il y a une vue incroyable sur Bologne, ses toits ocres, des façades colorées. C’est quelque chose à ne pas rater !

tour de bologne

– La fontaine de Neptune

Sur la Piazza Maggiore. Il s’agit ici d’une illusion d’optique, créée volontairement par le sculpteur (d’après la légende). En regardant la statue légèrement de côté vous verrez apparaître le sexe en érection de Neptune… Il s’agit en fait de son pouce :)

Nous n’avons malheureusement pas pu la voir, elle était totalement recouverte, en pleine rénovation.

 

– Les arcades secrètes

Juste à côté de la statue, se trouve le Palazzo del Podesta. En se plaçant à certains endroits sous les arcades, on s’aperçoit qu’elles transmettent les sons. L’un parle à une extrémité de l’arcade et l’autre écoute à l’autre bout. Au Moyen Age, cela permettait aux lépreux de communiquer.

Bologne arcades secrètes

Autant vous dire que tout le monde a essayé ! (idem : c’est un endroit que les gens recherchent, il faut attendre son tour)

Bologne arcades secrètes - 7 secrets

– Les trois flèches

Pour les trouver il faut se rendre  Strada Maggiore. Vous pourrez trouver un bâtiment qui dispose de poutres en bois : Corte Isolani. Chercez bien et vous pourrez trouver l’une des flèches, plantée dans une poutre.L’histoire raconte qu’au 14e siècle 3 voleurs tentèrent de tuer un seigneur de Bologne mais, distraits par l’apparition d’une jeune femme nue à la fenêtre, ils ratèrent leur cible :-)

 

– Au coeur de la cité universitaire

Une inscription « Panum resis » est gravée sur l’une des tables de l’université… Je crois que personne encore ne l’a trouvée ! :-) Néanmoins, elle a été fondée en 1088 et, en cela, est la plus ancienne université européenne… Rien que pour le côté historique, ça vaut le coup de se déplacer ! :-)

 

– Feuille de cannabis à 8 branches

Via dell’Indipendenza se trouve des arcades (côté Piazza Maggiore). Vous pourrez y lire les inscriptions « panis vita, canabis protectio, vinum laetitia », ce qui signifie « le pain est la vie, le cannabis est la protection, le vin est la joie ». Sous l’arcade dédiée au chanvre se trouvent des feuilles de cannabis dessinées, il faut retrouver celle qui a 8 branches !

7 secrets de Bologne cannabis

Autant dire que cela a bien plu aux enfants !

 

2) Visiter la basilique Santo Stefano, appelée également « les sept églises »

Cette dernière se trouve sur la place qui porte le même nom. Sept églises, datant de différentes époques, sont comme « imbriquées les unes dans les autres ». A l’intérieur de la basilique, on peut y voir des restes de mosaïques de pavements romains, des sarcophages… C’est le monument le plus antique de la ville.

Elle aurait été fondée par San Petronio, évêque de Bologne de 431 à 450. Ce dernier aurait projeté de construire un ensemble d’édifices à l’image des lieux de la Passion du Christ à Jérusalem, qu’il aurait découvert au cours d’un pèlerinage.

Nous sommes passés 10 fois devant mais nous n’avons pas eu le temps de la visiter, malheureusement. C’est un lieu incontournable !

bologne 7 églises

3 )Les tours jumelles

Autre lieu incontournable : La tour Asinelli, haute de plus de 97 mètres (un escalier en bois mène jusqu’en haut) où l’on peut avoir une vue magnifique de toute la ville !
Elle n’est pas tout à fait droite. Elle est accompagnée d’une autre tour, plus petite, qui est beaucoup plus penchée Ce sont les tours jumelles. Elles ont été construites entre 1109 et 1119, à une époque où l’on en construisait beaucoup.

La seconde, la tour Garisenda, penche encore davantage (ça se voit ?). Il est interdit de la visiter.

Ces tours sont les symboles de la ville.

bologne tours

4) Le sanctuaire de la Madonne de San Luca

C’est une basilique située sur le Monte Guardia, dans une colline boisée 300 mètres au-dessus de la plaine, juste au sud-ouest du centre historique de la ville. Le sanctuaire est bâti pour abriter une icône miraculeuse de la vierge. Sur cet emplacement, une chapelle aurait existé durant 1000 ans, remplacée ensuite par cette basilique, construite en 1723.

sanctuaire San Luca

Une route mène maintenant vers le sanctuaire mais, traditionnellement, il faut y aller en traversant une longue (3,5 km) arcade monumentale, couverte et composée de 666 arches. Elle a été construite entre 1674-1793 pour protéger l’icône pendant la procession sur la colline.

Le trajet est plutôt sportif ! Au début tout est plat mais cela se corse vite et il faut grimper, grimper et grimper… Les enfants ont suivi mais Artus a passé la dernière 1/2 heure sur les épaules (encore plus sportif pour les parents donc, il y a également pas mal d’escaliers, c’est compliqué pour la poussette !).

Évidemment nous avons eu droit à « j’ai envie de faire pipi ». Ce chemin de pélerinage n’est bordé d’aucun café, toilettes… Cela va sans dire !

Le route, dans la descente, se passe beaucoup mieux ! :-)

On a également une jolie vue sur la partie ancienne de bologne.

Ci-dessous une photo prise du haut de Basilique San Petronio. J’ai du faire un zoom important, de ce fait elle n’est pas super nette. Néanmoins on voit bien les arches sur la droite. (et on peut agrandir les photos en cliquant dessus !)

sanctuaire san luca bologne arcades

5) La Basilique San Petronio

Située sur la Piazza Maggiore, elle est dédiée à San Petronio, évêque devenu saint patron de la ville. Sa construction a débuté en 1390, c’est la plus grande église gothique de brique du monde.

Bologne basilique san petronio

On peut monter tout en haut de la basilique pour avoir une jolie vue sur les toits ocre de la ville. On y accède par un escalier ou par un ascenseur (à l’arrière de la basilique).

vue de Bologne_

6) La Piazza Maggiore

Puisque nous sommes sur la Piazza Maggiore, autant y rester. J’en ai déjà parlé plusieurs fois déjà car on y trouve de magnifiques monuments datant de l’époque médiévale.

Elle est très grande, puisque construite de façon à contenir toute la population de la ville (les hommes bien évidemment, les femmes ne comptaient guère ^^) pour entendre les informations importantes. On ne se rend pas bien compte de la taille de cette place, il faudrait la prendre vue du haut, ce serait plus parlant :)

Bologne Piazza Maggiore

A l’époque, beaucoup d’événements avaient lieu sur cette place. Notamment, les marchés étaient organisés ici, on peut d’ailleurs encore y voir des traces dans les murs qui servaient à mesurer (et éviter ainsi aux uns et aux autres de se faire avoir ^^). Je tiens à remercier mon guide (qui se reconnaitra) qui nous a donné plein d’explications

piazza maggiore bologne

On ne peut pas passer à côté de cette place !

 

7) Découvrir la bibliothèque Sala Borsa

Située juste à côté de la Piazza Maggiore (décidemment), a la particularité d’avoir un sol en verre, laissant découvrir en dessous les vestiges romains de la ville (que l’on peut visiter également).

L’entrée est gratuite.

Il y avait une expo très ludique pour les enfants lorsque nous y sommes allés. Cette bibliothèque est très sympa !

bologne sol bibliothèque

8) Trouver le visage du Diable

Il y a plein d’autres « secrets » à découvrir à Bologne…

Par exemple, Piazza Santa Stefano (les sept églises), se trouvent une multitude de visages sculptés, il faut retrouver celui du diable…

Bologne visage du diable

9) Se promener le soir

Bologne est une ville agréable, vivante le soir en semaine comme le week-end.

La rue face aux tours jumelles est piétonne le week-end et il y a énormément de gens dans les rues.

soir bologne

10) Se balader sur les marchés

Acheter des produits frais et de qualité (moins chers que chez nous !) au coeur des petites rues de la ville… Un plaisir dont il ne faut pas se priver ! Les vacances c’est aussi manger (et boire ^^) des produits locaux !

marché de Bologne_

Comme je parle de vacances, j’en profite pour vous parler d’un livre photos que j’ai pu tester, il s’agit du site Carteland.

J’ai fait imprimer nos photos de voyage à Amsterdam, lorsque nous sommes allés voir ma soeur. Il est de très bonne qualité, nous n’avons pas été déçus !

livre photos

L’équipe est assez réactive, j’ai commandé le livre sans mettre la photo de couverture (hum hum), c’est le service client qui m’a prévenue. La commande a été mise en attente le temps que je renvoie la photo manquante, ils ont fait les modifications… Un autre site ne se serait sans doute pas aperçu de l’erreur et il aurait été imprimé comme ça !

Le livre est créé rapidement, il  y a un choix de formats intéressants.

Vous pouvez trouver également des cadeaux photos, des tirages simples, des faire-parts, invitations… N’hésitez pas à y aller !! (les vacances approchent : c’est beaucoup plus sympa d’imprimer les photos papier plutôt que les garder sur son ordi !)

(livre photos offert par Carteland)

livre photos 1

Voilà pour ce (très) long post !

A très vite !

(d’autres photos sont visibles dans la galerie photos en bas)

vue des toits végétaux de Bologne_

 

Enregistrer

Enregistrer

 
 
 Rendez-vous sur Hellocoton !
 

Ajouter un commentaire sur cet article

Commentaires de cet article
6

Je ne suis jamais allée en Italie même si ce n’est pas l’envie qui me manque. Je ne connaissais pas bien Bologne ton post m’a donné très très envie d’y passer un peu de temps.

 
Ortisse le 24/06/2017 à 17h30

Ah oui, ne t’en prives pas, aujourd’hui c’est vite fait ! :-)

 
Maman à tout faire le 24/06/2017 à 17h32

Ça donne vraiment envie d’y aller et aussi de mettre toutes ses photos dans un bel album comme le tien.

 
Une Porte Sur Deux Continents le 24/06/2017 à 18h02

Oui, toi qui voyage beaucoup… N’hésite pas à y passer ! ;-) bisous Nathalie !

 
Maman à tout faire le 24/06/2017 à 18h04

C’est magnifique, je ne connais pas du tout cette ville

 
olivia le 26/06/2017 à 22h58

Oui c’est vraiment très joli :-)
Merci d’être passée par ici !

 
Maman à tout faire le 26/06/2017 à 23h00

*

*

  

*

*champs obligatoires
Votre adresse email ne sera pas visible sur le site.